Qu’est-ce que le Mercredi des Cendres et le Carême ? La Bible nous dit-elle de célébrer ces jours ?

Vous êtes ici

Qu’est-ce que le Mercredi des Cendres et le Carême ? La Bible nous dit-elle de célébrer ces jours ?

La Bible ne mentionne pas le Mercredi des Cendres ou le Carême, et l’Église primitive du Nouveau Testament n’observait pas ces jours-là. Voici comment la page de la BBC Religion décrit le Mercredi des Cendres et le Carême :

« Le Mercredi des Cendres est le début du Carême pour les Églises chrétiennes occidentales. C’est un jour de pénitence pour nettoyer l’âme avant le jeûne du Carême.

« Les Églises catholique romaine et anglicane et quelques autres organisent des services spéciaux au cours desquels les fidèles sont marqués avec des cendres comme symbole de mort et de chagrin pour le péché ...

« Les Églises chrétiennes qui observent le Carême au 21e siècle (et ce n’est pas le cas de toutes, de manière significative) l’utilisent comme un temps de prière et de pénitence. Seul un petit nombre de personnes jeûnent aujourd’hui pendant le Carême, bien que certaines maintiennent la pratique du Mercredi des Cendres et du Vendredi saint. De nos jours, il est plus courant pour les croyants de renoncer à un vice particulier, comme un aliment préféré ou la cigarette. » (BBC).

Le Carême est compté différemment selon la tradition catholique occidentale et selon la tradition orthodoxe orientale. « L’Église occidentale exclut le dimanche (qui est célébré comme le jour de la résurrection du Christ) alors que l’Église orientale les inclut. Ces Églises commencent aussi le Carême à des jours différents. L’Église occidentale commence le Carême le 7e mercredi précédant le jour de Pâques (appelé Mercredi des Cendres). L’Église orientale commence le Carême le lundi de la 7e semaine avant Pâques et le termine le vendredi, 9 jours avant Pâques. L’Église orientale appelle cette période le « Grand Carême » (BBC).

Ceux qui célèbrent ces jours font référence à divers événements et coutumes bibliques. La Bible mentionne des gens en deuil recouverts de sac et de cendres. La Bible parle aussi de repentance et de jeûne, et le nombre 40 est bien connu dans divers événements bibliques.

La justification des 40 jours de Carême pour préparer Pâques est traditionnellement basée sur les 40 jours de jeûne de Jésus dans le désert avant Sa tentation par Satan (Harper’s Bible Dictionary, « Carême » ; Matthieu 4:1-2 Matthieu 4:1-2 [1] Alors Jésus fut emmené par l'Esprit dans le désert, pour être tenté par le diable. [2] Après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits, il eut faim.
Louis Segond×
;; Marc 1:13 Marc 1:13où il passa quarante jours, tenté par Satan. Il était avec les bêtes sauvages, et les anges le servaient.
Louis Segond×
). Le problème avec cette explication est que cet incident n’a aucun lien avec l’observance supposée de Pâques par Jésus. La pratique du jeûne et de la pénitence de 40 jours avant Pâques ne tire pas son origine de la Bible » (Question du Vendredi Saint – Dimanche de Pâques).

Certains suggérent que le Carême pourrait être lié à des fêtes païennes antérieures. Dans Ézéchiel 8:14 Ézéchiel 8:14Et il me conduisit à l'entrée de la porte de la maison de l'Éternel, du côté du septentrion. Et voici, il y avait là des femmes assises, qui pleuraient Thammuz.
Louis Segond×
, le prophète eut une vision dans laquelle il vit des femmes pleurer sur le dieu païen Tammuz. Il fut suggéré par certains érudits que la pratique des « pleurs sur Tammuz » était à l’origine du Carême, la période d’abstinence catholique romaine de 40 jours avant Pâques (commençant après Mardi gras, le Mercredi des Cendres). Notez que le nom de Pâques lui-même est dérivé d’Ishtar, l’ancienne déesse babylonienne de la fertilité et mère de Tammuz. »

La Bible enseigne l’importance du jeûne et de l’auto-examen, mais elle n’enseigne pas une période de 40 jours appelée Carême ou Mercredi des Cendres, fête pendant laquelle les gens se mettent des cendres sur le front. Ces coutumes semblent avoir des origines païennes et ne sont pas pratiquées par l’Église de Dieu Unie. Nous cherchons à suivre les coutumes et les pratiques de l’Église primitive du Nouveau Testament telles qu’elles sont décrites dans la Bible. Pour plus d’informations sur les fêtes bibliques, telles que la Pâque et la Fête des Pains sans Levain au printemps, reportez-vous à la brochure intitulée : « Les Fêtes divines ».