CHAPITRE 12 : Les fêtes de Dieu

CHAPITRE 12 : Les fêtes de Dieu

Nous célébrons les jours saints divins que Dieu nous ordonna d’observer dans les Écritures et nous rejetons toutes les fêtes instituées par les hommes, fêtes dérivées d’adorations païennes telles que Noël ou les Pâques, selon Deutéronome 12:29-32 Deutéronome 12:29-32 [29] Lorsque l'Éternel, ton Dieu, aura exterminé les nations que tu vas chasser devant toi, lorsque tu les auras chassées et que tu te seras établi dans leur pays, [30] garde-toi de te laisser prendre au piège en les imitant, après qu'elles auront été détruites devant toi. Garde-toi de t'informer de leurs dieux et de dire: Comment ces nations servaient-elles leurs dieux? Moi aussi, je veux faire de même. [31] Tu n'agiras pas ainsi à l'égard de l'Éternel, ton Dieu; car elles servaient leurs dieux en faisant toutes les abominations qui sont odieuses à l'Éternel, et même elles brûlaient au feu leurs fils et leurs filles en l'honneur de leurs dieux. [32] Vous observerez et vous mettrez en pratique toutes les choses que je vous ordonne; vous n'y ajouterez rien, et vous n'en retrancherez rien.
Louis Segond×
.

Lorsque Dieu délivra la nation d’Israël de sa captivité en Égypte, Il lui ordonna de L’adorer de façon spéciale pendant les périodes de mois son de l’année (Exode 23:14-16 Exode 23:14-16 [14] Trois fois par année, tu célébreras des fêtes en mon honneur. [15] Tu observeras la fête des pains sans levain; pendant sept jours, au temps fixé dans le mois des épis, tu mangeras des pains sans levain, comme je t'en ai donné l'ordre, car c'est dans ce mois que tu es sorti d'Égypte; et l'on ne se présentera point à vide devant ma face. [16] Tu observeras la fête de la moisson, des prémices de ton travail, de ce que tu auras semé dans les champs; et la fête de la récolte, à la fin de l'année, quand tu recueilleras des champs le fruit de ton travail.
Louis Segond×
; Deutéronome 16:1-17 Deutéronome 16:1-17 [1] Observe le mois des épis, et célèbre la Pâque en l'honneur de l'Éternel, ton Dieu; car c'est dans le mois des épis que l'Éternel, ton Dieu, t'a fait sortir d'Égypte, pendant la nuit. [2] Tu sacrifieras la Pâque à l'Éternel, ton Dieu, tes victimes de menu et de gros bétail, dans le lieu que l'Éternel choisira pour y faire résider son nom. [3] Pendant la fête, tu ne mangeras pas du pain levé, mais tu mangeras sept jours des pains sans levain, du pain d'affliction, car c'est avec précipitation que tu es sorti du pays d'Égypte: il en sera ainsi, afin que tu te souviennes toute ta vie du jour où tu es sorti du pays d'Égypte. [4] On ne verra point chez toi de levain, dans toute l'étendue de ton pays, pendant sept jours; et aucune partie des victimes que tu sacrifieras le soir du premier jour ne sera gardée pendant la nuit jusqu'au matin. [5] Tu ne pourras point sacrifier la Pâque dans l'un quelconque des lieux que l'Éternel, ton Dieu, te donne pour demeure; [6] mais c'est dans le lieu que choisira l'Éternel, ton Dieu, pour y faire résider son nom, que tu sacrifieras la Pâque, le soir, au coucher du soleil, à l'époque de ta sortie d'Égypte. [7] Tu feras cuire la victime, et tu la mangeras dans le lieu que choisira l'Éternel, ton Dieu. Et le matin, tu pourras t'en retourner et t'en aller vers tes tentes. [8] Pendant six jours, tu mangeras des pains sans levain; et le septième jour, il y aura une assemblée solennelle en l'honneur de l'Éternel, ton Dieu: tu ne feras aucun ouvrage. [9] Tu compteras sept semaines; dès que la faucille sera mise dans les blés, tu commenceras à compter sept semaines. [10] Puis tu célébreras la fête des semaines, et tu feras des offrandes volontaires, selon les bénédictions que l'Éternel, ton Dieu, t'aura accordées. [11] Tu te réjouiras devant l'Éternel, ton Dieu, dans le lieu que l'Éternel, ton Dieu, choisira pour y faire résider son nom, toi, ton fils et ta fille, ton serviteur et ta servante, le Lévite qui sera dans tes portes, et l'étranger, l'orphelin et la veuve qui seront au milieu de toi. [12] Tu te souviendras que tu as été esclave en Égypte, et tu observeras et mettras ces lois en pratique. [13] Tu célébreras la fête des tabernacles pendant sept jours, quand tu recueilleras le produit de ton aire et de ton pressoir. [14] Tu te réjouiras à cette fête, toi, ton fils et ta fille, ton serviteur et ta servante, et le Lévite, l'étranger, l'orphelin et la veuve qui seront dans tes portes. [15] Tu célébreras la fête pendant sept jours en l'honneur de l'Éternel, ton Dieu, dans le lieu que choisira l'Éternel; car l'Éternel, ton Dieu, te bénira dans toutes tes récoltes et dans tout le travail de tes mains, et tu te livreras entièrement à la joie. [16] Trois fois par année, tous les mâles d'entre vous se présenteront devant l'Éternel, ton Dieu, dans le lieu qu'il choisira: à la fête des pains sans levain, à la fête des semaines, et à la fête des tabernacles. On ne paraîtra point devant l'Éternel les mains vides. [17] Chacun donnera ce qu'il pourra, selon les bénédictions que l'Éternel, ton Dieu, lui aura accordées.
Louis Segond×
). Ces jours saints sont entièrement listés dans Lévitique 23 où ils portent le nom de « Fêtes de l’Éternel » dans un grand nombre de versions bibliques (Lévitique 23:2-4 Lévitique 23:2-4 [2] Parle aux enfants d'Israël, et tu leur diras: Les fêtes de l'Éternel, que vous publierez, seront de saintes convocations. Voici quelles sont mes fêtes. [3] On travaillera six jours; mais le septième jour est le sabbat, le jour du repos: il y aura une sainte convocation. Vous ne ferez aucun ouvrage: c'est le sabbat de l'Éternel, dans toutes vos demeures. [4] Voici les fêtes de l'Éternel, les saintes convocations, que vous publierez à leurs temps fixés.
Louis Segond×
).

Le mot « fête » est utilisé ici dans le sens de célébration. C’est assurément une description correcte et, quatre de ces évènements énumérés sont effectivement cités dans l’hébreu original de l’Ancien Testament par le mot chag ou hag signifiant « fêtes ». Mais le mot hébreu utilisé dans les versets 2-4 concernant chacun de ses évènements est mo’edim, qui signifie « temps fixés ». Ainsi, ces jours sont des convocations spéciales que Dieu institua pour Son peuple — convocations qu’Il veut que nous observions.

Le message de l’Évangile et le plan de salut de Dieu sont enrichis par la compréhension que les récoltes physiques symbolisent les moissons spirituelles des êtres humains. Celles-ci sont rendues possibles par le salut de Dieu offert en Jésus-Christ (Matthieu 9:37-38 Matthieu 9:37-38 [37] Alors il dit à ses disciples: La moisson est grande, mais il y a peu d'ouvriers. [38] Priez donc le maître de la moisson d'envoyer des ouvriers dans sa moisson.
Louis Segond×
; Jean 4:35 Jean 4:35Ne dites-vous pas qu'il y a encore quatre mois jusqu'à la moisson? Voici, je vous le dis, levez les yeux, et regardez les champs qui déjà blanchissent pour la moisson.
Louis Segond×
; Jean 15:1-8 Jean 15:1-8 [1] Je suis le vrai cep, et mon Père est le vigneron. [2] Tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit, il le retranche; et tout sarment qui porte du fruit, il l'émonde, afin qu'il porte encore plus de fruit. [3] Déjà vous êtes purs, à cause de la parole que je vous ai annoncée. [4] Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s'il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi. [5] Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire. [6] Si quelqu'un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors, comme le sarment, et il sèche; puis on ramasse les sarments, on les jette au feu, et ils brûlent. [7] Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé. [8] Si vous portez beaucoup de fruit, c'est ainsi que mon Père sera glorifié, et que vous serez mes disciples.
Louis Segond×
; Colossiens 2:6-17 Colossiens 2:6-17 [6] Ainsi donc, comme vous avez reçu le Seigneur Jésus Christ, marchez en lui, [7] étant enracinés et fondés en lui, et affermis par la foi, d'après les instructions qui vous ont été données, et abondez en actions de grâces. [8] Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie, s'appuyant sur la tradition des hommes, sur les rudiments du monde, et non sur Christ. [9] Car en lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité. [10] Vous avez tout pleinement en lui, qui est le chef de toute domination et de toute autorité. [11] Et c'est en lui que vous avez été circoncis d'une circoncision que la main n'a pas faite, mais de la circoncision de Christ, qui consiste dans le dépouillement du corps de la chair: [12] ayant été ensevelis avec lui par le baptême, vous êtes aussi ressuscités en lui et avec lui, par la foi en la puissance de Dieu, qui l'a ressuscité des morts. [13] Vous qui étiez morts par vos offenses et par l'incirconcision de votre chair, il vous a rendus à la vie avec lui, en nous faisant grâce pour toutes nos offenses; [14] il a effacé l'acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et il l'a détruit en le clouant à la croix; [15] il a dépouillé les dominations et les autorités, et les a livrées publiquement en spectacle, en triomphant d'elles par la croix. [16] Que personne donc ne vous juge au sujet du manger ou du boire, ou au sujet d'une fête, d'une nouvelle lune, ou des sabbats: [17] c'était l'ombre des choses à venir, mais le corps est en Christ.
Louis Segond×
).

Les trois premières fêtes sont associées aux moissons de printemps dans le pays d’Israël, alors que les quatre dernières sont reliées aux moissons de fin d’été et d’automne.

Les sept jours de fêtes sont sept Jours Saints ou Sabbats annuels. Ils sont, de même que les sabbats hebdomadaires des saintes convocations, ou des assemblées commandées pour le peuple de Dieu. Ces jours sont saints parce qu’ils sont sanctifiés (mis à part) par Dieu. Il ordonne à Son peuple de s’assembler lors de ces jours pour L’adorer et recevoir des enseignements sur Lui et Son plan mais également pour fraterniser et se réjouir. Son commandement va au-delà de la seule adoration ; il inclut la fraternisation et la réjouissance de ceux réunis (Lévitique 23:1-4 Lévitique 23:1-4 [1] L'Éternel parla à Moïse, et dit: [2] Parle aux enfants d'Israël, et tu leur diras: Les fêtes de l'Éternel, que vous publierez, seront de saintes convocations. Voici quelles sont mes fêtes. [3] On travaillera six jours; mais le septième jour est le sabbat, le jour du repos: il y aura une sainte convocation. Vous ne ferez aucun ouvrage: c'est le sabbat de l'Éternel, dans toutes vos demeures. [4] Voici les fêtes de l'Éternel, les saintes convocations, que vous publierez à leurs temps fixés.
Louis Segond×
; Deutéronome 14:23-26 Deutéronome 14:23-26 [23] Et tu mangeras devant l'Éternel, ton Dieu, dans le lieu qu'il choisira pour y faire résider son nom, la dîme de ton blé, de ton moût et de ton huile, et les premiers-nés de ton gros et de ton menu bétail, afin que tu apprennes à craindre toujours l'Éternel, ton Dieu. [24] Peut-être lorsque l'Éternel, ton Dieu, t'aura béni, le chemin sera-t-il trop long pour que tu puisses transporter ta dîme, à cause de ton éloignement du lieu qu'aura choisi l'Éternel, ton Dieu, pour y faire résider son nom. [25] Alors, tu échangeras ta dîme contre de l'argent, tu serreras cet argent dans ta main, et tu iras au lieu que l'Éternel, ton Dieu, aura choisi. [26] Là, tu achèteras avec l'argent tout ce que tu désireras, des boeufs, des brebis, du vin et des liqueurs fortes, tout ce qui te fera plaisir, tu mangeras devant l'Éternel, ton Dieu, et tu te réjouiras, toi et ta famille.
Louis Segond×
; Néhémie 8:1-12 Néhémie 8:1-12 [1] Alors tout le peuple s'assembla comme un seul homme sur la place qui est devant la porte des eaux. Ils dirent à Esdras, le scribe, d'apporter le livre de la loi de Moïse, prescrite par l'Éternel à Israël. [2] Et le sacrificateur Esdras apporta la loi devant l'assemblée, composée d'hommes et de femmes et de tous ceux qui étaient capables de l'entendre. C'était le premier jour du septième mois. [3] Esdras lut dans le livre depuis le matin jusqu'au milieu du jour, sur la place qui est devant la porte des eaux, en présence des hommes et des femmes et de ceux qui étaient capables de l'entendre. Tout le peuple fut attentif à la lecture du livre de la loi. [4] Esdras, le scribe, était placé sur une estrade de bois, dressée à cette occasion. Auprès de lui, à sa droite, se tenaient Matthithia, Schéma, Anaja, Urie, Hilkija et Maaséja, et à sa gauche, Pedaja, Mischaël, Malkija, Haschum, Haschbaddana, Zacharie et Meschullam. [5] Esdras ouvrit le livre à la vue de tout le peuple, car il était élevé au-dessus de tout le peuple; et lorsqu'il l'eut ouvert, tout le peuple se tint en place. [6] Esdras bénit l'Éternel, le grand Dieu, et tout le peuple répondit, en levant les mains: Amen! amen! Et ils s'inclinèrent et se prosternèrent devant l'Éternel, le visage contre terre. [7] Josué, Bani, Schérébia, Jamin, Akkub, Schabbethaï, Hodija, Maaséja, Kelitha, Azaria, Jozabad, Hanan, Pelaja, et les Lévites, expliquaient la loi au peuple, et chacun restait à sa place. [8] Ils lisaient distinctement dans le livre de la loi de Dieu, et ils en donnaient le sens pour faire comprendre ce qu'ils avaient lu. [9] Néhémie, le gouverneur, Esdras, le sacrificateur et le scribe, et les Lévites qui enseignaient le peuple, dirent à tout le peuple: Ce jour est consacré à l'Éternel, votre Dieu; ne soyez pas dans la désolation et dans les larmes! Car tout le peuple pleurait en entendant les paroles de la loi. [10] Ils leur dirent: Allez, mangez des viandes grasses et buvez des liqueurs douces, et envoyez des portions à ceux qui n'ont rien de préparé, car ce jour est consacré à notre Seigneur; ne vous affligez pas, car la joie de l'Éternel sera votre force. [11] Les Lévites calmaient tout le peuple, en disant: Taisez-vous, car ce jour est saint; ne vous affligez pas! [12] Et tout le peuple s'en alla pour manger et boire, pour envoyer des portions, et pour se livrer à de grandes réjouissances. Car ils avaient compris les paroles qu'on leur avait expliquées.
Louis Segond×
).

Le récit du Nouveau Testament montre que Jésus-Christ et l’Église chrétienne du 1e siècle continuèrent d’observer ces jours de fêtes bibliques. Jésus Lui-même observa ces fêtes ; et il nous est dit, à nous Ses disciples, de marcher comme Lui-même marcha (Jean 7:8-14 Jean 7:8-14 [8] Montez, vous, à cette fête; pour moi, je n'y monte point, parce que mon temps n'est pas encore accompli. [9] Après leur avoir dit cela, il resta en Galilée. [10] Lorsque ses frères furent montés à la fête, il y monta aussi lui-même, non publiquement, mais comme en secret. [11] Les Juifs le cherchaient pendant la fête, et disaient: Où est-il? [12] Il y avait dans la foule grande rumeur à son sujet. Les uns disaient: C'est un homme de bien. D'autres disaient: Non, il égare la multitude. [13] Personne, toutefois, ne parlait librement de lui, par crainte des Juifs. [14] Vers le milieu de la fête, Jésus monta au temple. Et il enseignait.
Louis Segond×
; 1 Jean 2:6 1 Jean 2:6Celui qui dit qu'il demeure en lui doit marcher aussi comme il a marché lui-même.
Louis Segond×
) et de vivre comme Il a vécu. L’Église du Nouveau Testament débuta miraculeusement lors d’une de ces fêtes annuelles : le jour de la Pentecôte (Actes 2:1-4 Actes 2:1-4 [1] Le jour de la Pentecôte, ils étaient tous ensemble dans le même lieu. [2] Tout à coup il vint du ciel un bruit comme celui d'un vent impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis. [3] Des langues, semblables à des langues de feu, leur apparurent, séparées les unes des autres, et se posèrent sur chacun d'eux. [4] Et ils furent tous remplis du Saint Esprit, et se mirent à parler en d'autres langues, selon que l'Esprit leur donnait de s'exprimer.
Louis Segond×
). Les apôtres et les disciples de l’Église primitive continuèrent à observer ces fêtes longtemps après la mort et la résurrection de Jésus (Actes 18:21 Actes 18:21Mais il n'y consentit point, et il prit congé d'eux, en disant: Il faut absolument que je célèbre la fête prochaine à Jérusalem. Je reviendrai vers vous, si Dieu le veut. Et il partit d'Éphèse.
Louis Segond×
; Actes 20:16 Actes 20:16Paul avait résolu de passer devant Éphèse sans s'y arrêter, afin de ne pas perdre de temps en Asie; car il se hâtait pour se trouver, si cela lui était possible, à Jérusalem le jour de la Pentecôte.
Louis Segond×
; Actes 27:9 Actes 27:9Un temps assez long s'était écoulé, et la navigation devenait dangereuse, car l'époque même du jeûne était déjà passée.
Louis Segond×
; 1 Corinthiens 5:8 1 Corinthiens 5:8Célébrons donc la fête, non avec du vieux levain, non avec un levain de malice et de méchanceté, mais avec les pains sans levain de la pureté et de la vérité.
Louis Segond×
). Paul prôna leur observance et les présenta comme « l’ombre » ou le résumé des grands événements du plan de salut de Dieu qui doivent encore s’accomplir (Colossiens 2:16-17 Colossiens 2:16-17 [16] Que personne donc ne vous juge au sujet du manger ou du boire, ou au sujet d'une fête, d'une nouvelle lune, ou des sabbats: [17] c'était l'ombre des choses à venir, mais le corps est en Christ.
Louis Segond×
). Il déclara également à la congrégation des gentils (non-israélites) de Corinthe au sujet d’une de ces fêtes : « Célébrons donc la fête. » (1 Corinthiens 5:8 1 Corinthiens 5:8Célébrons donc la fête, non avec du vieux levain, non avec un levain de malice et de méchanceté, mais avec les pains sans levain de la pureté et de la vérité.
Louis Segond×
).

En observant ces fêtes, le peuple de Dieu se concentre sur l’œuvre de Jésus le Messie qui accomplit le plan de salut divin et sert de rappel tout au long de l’année. Son œuvre implique différentes phases — premièrement Il s’offre Lui-même en sacrifice pour les péchés de l’humanité. Il est Avocat et Sacrificateur pour Son peuple ; Il vit en eux en les aidant à vaincre le péché, et finalement, Il reviendra avec puissance et gloire afin d’établir le Royaume de Dieu sur toutes les nations. Tout ceci, et bien plus encore, symbolisent les fêtes annuelles.

Avec le Christ comme point central, nous commençons à comprendre la signification spéciale qui se trouve derrière chaque Jour Saint annuel.

Le plan de salut, tel que révélé dans les Saintes Écritures, est dépeint dans la signification de ces sept fêtes annuelles énumérées dans Lévitique 23.

• La Pâque, au début du printemps dans l’hémisphère nord, nous enseigne que Jésus-Christ fut sans péché et que, en tant qu’« Agneau sacrificiel de Dieu », Il donna Sa vie afin que les péchés de l’humanité puissent être pardonnés et la sentence de mort annulée (1 Corinthiens 5:7 1 Corinthiens 5:7Faites disparaître le vieux levain, afin que vous soyez une pâte nouvelle, puisque vous êtes sans levain, car Christ, notre Pâque, a été immolé.
Louis Segond×
; 1 Pierre 1:18-20 1 Pierre 1:18-20 [18] sachant que ce n'est pas par des choses périssables, par de l'argent ou de l'or, que vous avez été rachetés de la vaine manière de vivre que vous avez héritée de vos pères, [19] mais par le sang précieux de Christ, comme d'un agneau sans défaut et sans tache, [20] prédestiné avant la fondation du monde, et manifesté à la fin des temps, à cause de vous,
Louis Segond×
; Romains 3:25 Romains 3:25C'est lui que Dieu a destiné, par son sang, à être, pour ceux qui croiraient victime propitiatoire, afin de montrer sa justice, parce qu'il avait laissé impunis les péchés commis auparavant, au temps de sa patience, afin, dis-je,
Louis Segond×
). La Pâque, bien qu’elle ne soit pas observée comme un sabbat annuel pendant lequel aucun travail ne doit être fait, est la première fête de l’année. Son observance inclut le lavement des pieds et le partage des pains sans levain et du vin en tant que symboles du corps de Christ et de Son sang offerts en sacrifice. (Voir le chapitre intitulé « La Pâque »)

• La fête des Pains sans Levain commence le lendemain de la Pâque et se continue pendant 7 jours. Elle nous enseigne que nous avons été appelés à rejeter l’iniquité, à nous repentir du péché et à vivre de toute parole qui sort de la bouche de Dieu (1 Corinthiens 5:8 1 Corinthiens 5:8Célébrons donc la fête, non avec du vieux levain, non avec un levain de malice et de méchanceté, mais avec les pains sans levain de la pureté et de la vérité.
Louis Segond×
; Matthieu 4:4 Matthieu 4:4Jésus répondit: Il est écrit: L'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.
Louis Segond×
). Pendant cette fête, le levain — un agent comme la levure qui fait lever la pâte du pain — symbolise le péché et, en tant que tel, est retiré de nos maisons et ne doit pas être consommé durant les sept jours de la fête (1 Corinthiens 5:7-8 1 Corinthiens 5:7-8 [7] Faites disparaître le vieux levain, afin que vous soyez une pâte nouvelle, puisque vous êtes sans levain, car Christ, notre Pâque, a été immolé. [8] Célébrons donc la fête, non avec du vieux levain, non avec un levain de malice et de méchanceté, mais avec les pains sans levain de la pureté et de la vérité.
Louis Segond×
; Exode 12:19 Exode 12:19Pendant sept jours, il ne se trouvera point de levain dans vos maisons; car toute personne qui mangera du pain levé sera retranchée de l'assemblée d'Israël, que ce soit un étranger ou un indigène.
Louis Segond×
). En mangeant du pain sans levain, nous représentons une vie de sincérité et de vérité, sans péché. Le premier et le dernier jour de cette fête de sept jours sont des sabbats annuels.

• La fête de la Pentecôte, est un sabbat annuel vers la fin du printemps, dans l’hémisphère nord. Elle est aussi appelée la fête des Semaines ou la fête des prémices. Elle nous enseigne que Jésus-Christ vint pour bâtir Son Église qui comporte les « prémices » de la moisson spirituelle de l’humanité. Les membres de l’Église sont « les prémices de l’Esprit » (Exode 23:16 Exode 23:16Tu observeras la fête de la moisson, des prémices de ton travail, de ce que tu auras semé dans les champs; et la fête de la récolte, à la fin de l'année, quand tu recueilleras des champs le fruit de ton travail.
Louis Segond×
; Actes 2:1-4 Actes 2:1-4 [1] Le jour de la Pentecôte, ils étaient tous ensemble dans le même lieu. [2] Tout à coup il vint du ciel un bruit comme celui d'un vent impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis. [3] Des langues, semblables à des langues de feu, leur apparurent, séparées les unes des autres, et se posèrent sur chacun d'eux. [4] Et ils furent tous remplis du Saint Esprit, et se mirent à parler en d'autres langues, selon que l'Esprit leur donnait de s'exprimer.
Louis Segond×
; Actes 2:37-39 Actes 2:37-39 [37] Après avoir entendu ce discours, ils eurent le coeur vivement touché, et ils dirent à Pierre et aux autres apôtres: Hommes frères, que ferons-nous? [38] Pierre leur dit: Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus Christ, pour le pardon de vos péchés; et vous recevrez le don du Saint Esprit. [39] Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera.
Louis Segond×
; Actes 5:32 Actes 5:32Nous sommes témoins de ces choses, de même que le Saint Esprit, que Dieu a donné à ceux qui lui obéissent.
Louis Segond×
; Jacques 1:18 Jacques 1:18Il nous a engendrés selon sa volonté, par la parole de vérité, afin que nous soyons en quelque sorte les prémices de ses créatures.
Louis Segond×
). (Voir le chapitre intitulé « L’Église ») Ils obtiendront le salut au retour du Christ. Ils ont été investis du Saint Esprit qui crée en chacun d’eux un nouveau cœur et une nouvelle nature pour vivre en obéissance totale aux commandements de Dieu. Jésus Lui-même est le premier de ces prémices, tel que le symbolise l’offrande des prémices durant la fête précédente (voir Lévitique 23:9-14 Lévitique 23:9-14 [9] L'Éternel parla à Moïse, et dit: [10] Parle aux enfants d'Israël et tu leur diras: Quand vous serez entrés dans le pays que je vous donne, et que vous y ferez la moisson, vous apporterez au sacrificateur une gerbe, prémices de votre moisson. [11] Il agitera de côté et d'autre la gerbe devant l'Éternel, afin qu'elle soit agréée: le sacrificateur l'agitera de côté et d'autre, le lendemain du sabbat. [12] Le jour où vous agiterez la gerbe, vous offrirez en holocauste à l'Éternel un agneau d'un an sans défaut; [13] vous y joindrez une offrande de deux dixièmes de fleur de farine pétrie à l'huile, comme offrande consumée par le feu, d'une agréable odeur à l'Éternel; et vous ferez une libation d'un quart de hin de vin. [14] Vous ne mangerez ni pain, ni épis rôtis ou broyés, jusqu'au jour même où vous apporterez l'offrande à votre Dieu. C'est une loi perpétuelle pour vos descendants, dans tous les lieux où vous habiterez.
Louis Segond×
; 1 Corinthiens 15:20-23 1 Corinthiens 15:20-23 [20] Mais maintenant, Christ est ressuscité des morts, il est les prémices de ceux qui sont morts. [21] Car, puisque la mort est venue par un homme, c'est aussi par un homme qu'est venue la résurrection des morts. [22] Et comme tous meurent en Adam, de même aussi tous revivront en Christ, [23] mais chacun en son rang. Christ comme prémices, puis ceux qui appartiennent à Christ, lors de son avènement.
Louis Segond×
). La « Pentecôte », qui en grec signifie « cinquantième », a lieu le 50ème jour, en comptant à partir du jour de l’offrande initiale.

• La fête des Trompettes est un sabbat annuel qui a lieu vers la fin de l’été ou le début de l’automne, dans l’hémisphère nord. Elle nous enseigne que Jésus-Christ reviendra sur terre de façon visible à la fin de cet âge. À ce moment-là, Il ressuscitera les fidèles serviteurs de Dieu qui sont morts et changera instantanément les saints encore vivants en des êtres spirituels immortels (Matthieu 24:31 Matthieu 24:31Il enverra ses anges avec la trompette retentissante, et ils rassembleront ses élus des quatre vents, depuis une extrémité des cieux jusqu'à l'autre.
Louis Segond×
; 1 Corinthiens 15:52-53 1 Corinthiens 15:52-53 [52] en un instant, en un clin d'oeil, à la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés. [53] Car il faut que ce corps corruptible revête l'incorruptibilité, et que ce corps mortel revête l'immortalité.
Louis Segond×
; 1 Thessaloniciens 4:13-17 1 Thessaloniciens 4:13-17 [13] Nous ne voulons pas, frères, que vous soyez dans l'ignorance au sujet de ceux qui dorment, afin que vous ne vous affligiez pas comme les autres qui n'ont point d'espérance. [14] Car, si nous croyons que Jésus est mort et qu'il est ressuscité, croyons aussi que Dieu ramènera par Jésus et avec lui ceux qui sont morts. [15] Voici, en effet, ce que nous vous déclarons d'après la parole du Seigneur: nous les vivants, restés pour l'avènement du Seigneur, nous ne devancerons pas ceux qui sont morts. [16] Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d'un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement. [17] Ensuite, nous les vivants, qui seront restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur.
Louis Segond×
). Cette fête préfigure le son des trompettes qui précédera Son retour. Sept anges avec sept trompettes sont décrits dans Apocalypse 8 à 10 annonçant des évènements qui feront trembler le monde entier. Le Christ reviendra au son de la septième trompette (Apocalypse 11:15 Apocalypse 11:15Le septième ange sonna de la trompette. Et il y eut dans le ciel de fortes voix qui disaient: Le royaume du monde est remis à notre Seigneur et à son Christ; et il régnera aux siècles des siècles.
Louis Segond×
).

• Le jour des Expiations, sabbat annuel qui suit de très près la fête précédente, met l’accent sur l’époque où Satan le diable sera lié pour 1 000 ans (Lévitique 16:29-30 Lévitique 16:29-30 [29] C'est ici pour vous une loi perpétuelle: au septième mois, le dixième jour du mois, vous humilierez vos âmes, vous ne ferez aucun ouvrage, ni l'indigène, ni l'étranger qui séjourne au milieu de vous. [30] Car en ce jour on fera l'expiation pour vous, afin de vous purifier: vous serez purifiés de tous vos péchés devant l'Éternel.
Louis Segond×
; Lévitique 16:20-22 Lévitique 16:20-22 [20] Lorsqu'il aura achevé de faire l'expiation pour le sanctuaire, pour la tente d'assignation et pour l'autel, il fera approcher le bouc vivant. [21] Aaron posera ses deux mains sur la tête du bouc vivant, et il confessera sur lui toutes les iniquités des enfants d'Israël et toutes les transgressions par lesquelles ils ont péché; il les mettra sur la tête du bouc, puis il le chassera dans le désert, à l'aide d'un homme qui aura cette charge. [22] Le bouc emportera sur lui toutes leurs iniquités dans une terre désolée; il sera chassé dans le désert.
Louis Segond×
; Apocalypse 20:1-3 Apocalypse 20:1-3 [1] Puis je vis descendre du ciel un ange, qui avait la clef de l'abîme et une grande chaîne dans sa main. [2] Il saisit le dragon, le serpent ancien, qui est le diable et Satan, et il le lia pour mille ans. [3] Il le jeta dans l'abîme, ferma et scella l'entrée au-dessus de lui, afin qu'il ne séduisît plus les nations, jusqu'à ce que les mille ans fussent accomplis. Après cela, il faut qu'il soit délié pour un peu de temps.
Louis Segond×
). Elle préfigure la suppression de la cause originelle du péché — Satan et ses démons. Jusqu’à ce que Dieu enlève l’instigateur originel du péché, l’homme continuera dans la désobéissance et la souffrance. Ce jour saint représente notre Souverain Sacrificateur, Jésus-Christ, faisant l’expiation pour tous les péchés de l’humanité. Cet acte d’expiation nous permet d’être réconciliés avec Dieu et d’avoir un accès direct à Lui en entrant spirituellement dans le « lieu très saint » (Hébreux 9:8-14 Hébreux 9:8-14 [8] Le Saint Esprit montrait par là que le chemin du lieu très saint n'était pas encore ouvert, tant que le premier tabernacle subsistait. [9] C'est une figure pour le temps actuel, où l'on présente des offrandes et des sacrifices qui ne peuvent rendre parfait sous le rapport de la conscience celui qui rend ce culte, [10] et qui, avec les aliments, les boissons et les divers ablutions, étaient des ordonnances charnelles imposées seulement jusqu'à une époque de réformation. [11] Mais Christ est venu comme souverain sacrificateur des biens à venir; il a traversé le tabernacle plus grand et plus parfait, qui n'est pas construit de main d'homme, c'est-à-dire, qui n'est pas de cette création; [12] et il est entré une fois pour toutes dans le lieu très saint, non avec le sang des boucs et des veaux, mais avec son propre sang, ayant obtenu une rédemption éternelle. [13] Car si le sang des taureaux et des boucs, et la cendre d'une vache, répandue sur ceux qui sont souillés, sanctifient et procurent la pureté de la chair, [14] combien plus le sang de Christ, qui, par un esprit éternel, s'est offert lui-même sans tache à Dieu, purifiera-t-il votre conscience des oeuvres mortes, afin que vous serviez le Dieu vivant!
Louis Segond×
; Hébreux 10:19-20 Hébreux 10:19-20 [19] Ainsi donc, frères, puisque nous avons, au moyen du sang de Jésus, une libre entrée dans le sanctuaire [20] par la route nouvelle et vivante qu'il a inaugurée pour nous au travers du voile, c'est-à-dire, de sa chair,
Louis Segond×
). Le jeûne de ce jour nous rapproche de Dieu et représente la réconciliation de l’humanité avec Lui, réconciliation qui se fera au retour du Christ. Dans ce processus, le Christ est essentiel en tant que notre Souverain Sacrificateur (Hébreux 4:14-15 Hébreux 4:14-15 [14] Ainsi, puisque nous avons un grand souverain sacrificateur qui a traversé les cieux, Jésus, le Fils de Dieu, demeurons fermes dans la foi que nous professons. [15] Car nous n'avons pas un souverain sacrificateur qui ne puisse compatir à nos faiblesses; au contraire, il a été tenté comme nous en toutes choses, sans commettre de péché.
Louis Segond×
; Hébreux 5:4-5 Hébreux 5:4-5 [4] Nul ne s'attribue cette dignité, s'il n'est appelé de Dieu, comme le fut Aaron. [5] Et Christ ne s'est pas non plus attribué la gloire de devenir souverain sacrificateur, mais il la tient de celui qui lui a dit: Tu es mon Fils, Je t'ai engendré aujourd'hui!
Louis Segond×
; Hébreux 5:10 Hébreux 5:10Dieu l'ayant déclaré souverain sacrificateur selon l'ordre de Melchisédek.
Louis Segond×
) et sacrifice éternel pour nos péchés (Hébreux 9:26-28 Hébreux 9:26-28 [26] autrement, il aurait fallu qu'il eût souffert plusieurs fois depuis la création du monde, tandis que maintenant, à la fin des siècles, il a paru une seul fois pour abolir le péché par son sacrifice. [27] Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seul fois, après quoi vient le jugement, [28] de même Christ, qui s'est offert une seul fois pour porter les péchés de plusieurs, apparaîtra sans péché une seconde fois à ceux qui l'attendent pour leur salut.
Louis Segond×
; Hébreux 9:10-12 Hébreux 9:10-12 [10] et qui, avec les aliments, les boissons et les divers ablutions, étaient des ordonnances charnelles imposées seulement jusqu'à une époque de réformation. [11] Mais Christ est venu comme souverain sacrificateur des biens à venir; il a traversé le tabernacle plus grand et plus parfait, qui n'est pas construit de main d'homme, c'est-à-dire, qui n'est pas de cette création; [12] et il est entré une fois pour toutes dans le lieu très saint, non avec le sang des boucs et des veaux, mais avec son propre sang, ayant obtenu une rédemption éternelle.
Louis Segond×
).

• La fête des Tabernacles, aussi appelé « fête du rassemblement », se célèbre quelques jours après le Jour Saint précédent et dure sept jours, le premier étant un sabbat annuel. Elle nous enseigne qu’à Son retour, Jésus-Christ commencera par rassembler ou moissonner une grande partie de l’humanité et établira une nouvelle société dans laquelle Il sera Roi des rois et Seigneur des seigneurs.

Christ, assisté des saints ressuscités, mettra en place son gouvernement sur la terre pour mille ans, (Apocalypse 19:11-16 Apocalypse 19:11-16 [11] Puis je vis le ciel ouvert, et voici, parut un cheval blanc. Celui qui le montait s'appelle Fidèle et Véritable, et il juge et combat avec justice. [12] Ses yeux étaient comme une flamme de feu; sur sa tête étaient plusieurs diadèmes; il avait un nom écrit, que personne ne connaît, si ce n'est lui-même; [13] et il était revêtu d'un vêtement teint de sang. Son nom est la Parole de Dieu. [14] Les armées qui sont dans le ciel le suivaient sur des chevaux blancs, revêtues d'un fin lin, blanc, pur. [15] De sa bouche sortait une épée aiguë, pour frapper les nations; il les paîtra avec une verge de fer; et il foulera la cuve du vin de l'ardente colère du Dieu tout puissant. [16] Il avait sur son vêtement et sur sa cuisse un nom écrit: Roi des rois et Seigneur des seigneurs.
Louis Segond×
; Apocalypse 20:4 Apocalypse 20:4Et je vis des trônes; et à ceux qui s'y assirent fut donné le pouvoir de juger. Et je vis les âmes de ceux qui avaient été décapités à cause du témoignage de Jésus et à cause de la parole de Dieu, et de ceux qui n'avaient pas adoré la bête ni son image, et qui n'avaient pas reçu la marque sur leur front et sur leur main. Ils revinrent à la vie, et ils régnèrent avec Christ pendant mille ans.
Louis Segond×
; Lévitique 2:39-43 Lévitique 2:39-43
Louis Segond×
; Matthieu 17:1-4 Matthieu 17:1-4 [1] Six jours après, Jésus prit avec lui Pierre, Jacques, et Jean, son frère, et il les conduisit à l'écart sur une haute montagne. [2] Il fut transfiguré devant eux; son visage resplendit comme le soleil, et ses vêtements devinrent blancs comme la lumière. [3] Et voici, Moïse et Élie leur apparurent, s'entretenant avec lui. [4] Pierre, prenant la parole, dit à Jésus: Seigneur, il est bon que nous soyons ici; si tu le veux, je dresserai ici trois tentes, une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie.
Louis Segond×
; Hébreux 11:8-9 Hébreux 11:8-9 [8] C'est par la foi qu'Abraham, lors de sa vocation, obéit et partit pour un lieu qu'il devait recevoir en héritage, et qu'il partit sans savoir où il allait. [9] C'est par la foi qu'il vint s'établir dans la terre promise comme dans une terre étrangère, habitant sous des tentes, ainsi qu'Isaac et Jacob, les cohéritiers de la même promesse.
Louis Segond×
). Le gouvernement sous les lois divines s’étendra depuis Jérusalem jusque dans le monde entier, pour introduire une période de paix et de prospérité sans précédent (Ésaïe 2:2-4 Ésaïe 2:2-4 [2] Il arrivera, dans la suite des temps, Que la montagne de la maison de l'Éternel Sera fondée sur le sommet des montagnes, Qu'elle s'élèvera par-dessus les collines, Et que toutes les nations y afflueront. [3] Des peuples s'y rendront en foule, et diront: Venez, et montons à la montagne de l'Éternel, A la maison du Dieu de Jacob, Afin qu'il nous enseigne ses voies, Et que nous marchions dans ses sentiers. Car de Sion sortira la loi, Et de Jérusalem la parole de l'Éternel. [4] Il sera le juge des nations, L'arbitre d'un grand nombre de peuples. De leurs glaives ils forgeront des hoyaux, Et de leurs lances des serpes: Une nation ne tirera plus l'épée contre une autre, Et l'on n'apprendra plus la guerre.
Louis Segond×
; Daniel 2:35 Daniel 2:35Alors le fer, l'argile, l'airain, l'argent et l'or, furent brisés ensemble, et devinrent comme la balle qui s'échappe d'une aire en été; le vent les emporta, et nulle trace n'en fut retrouvée. Mais la pierre qui avait frappé la statue devint une grande montagne, et remplit toute la terre.
Louis Segond×
; Daniel 2:44 Daniel 2:44Dans le temps de ces rois, le Dieu des cieux suscitera un royaume qui ne sera jamais détruit, et qui ne passera point sous la domination d'un autre peuple; il brisera et anéantira tous ces royaumes-là, et lui-même subsistera éternellement.
Louis Segond×
; Daniel 7:13-14 Daniel 7:13-14 [13] Je regardai pendant mes visions nocturnes, et voici, sur les nuées des cieux arriva quelqu'un de semblable à un fils de l'homme; il s'avança vers l'ancien des jours, et on le fit approcher de lui. [14] On lui donna la domination, la gloire et le règne; et tous les peuples, les nations, et les hommes de toutes langues le servirent. Sa domination est une domination éternelle qui ne passera point, et son règne ne sera jamais détruit.
Louis Segond×
). (Voir le chapitre intitulé « Le retour de Jésus-Christ et Son règne à venir »)

Ces fêtes sont observées aujourd’hui par les membres de l’Église qui se rassemblent dans chaque région à travers le monde. Ils vivent dans des logements temporaires pendant la durée entière de la fête selon les instructions bibliques.

• Le Huitième Jour est le sabbat annuel qui suit immédiatement la Fête des Tabernacles, et est aussi connu par certains sous le nom de Dernier Grand Jour. Il nous enseigne que Jésus-Christ achèvera Sa moisson d’êtres humains en ressuscitant les morts et en offrant le salut à tous les êtres humains qui sont morts dans le passé et qui n’ont jamais eu l’occasion d’y accéder (Ézéchiel 37:1-14 Ézéchiel 37:1-14 [1] La main de l'Éternel fut sur moi, et l'Éternel me transporta en esprit, et me déposa dans le milieu d'une vallée remplie d'ossements. [2] Il me fit passer auprès d'eux, tout autour; et voici, ils étaient fort nombreux, à la surface de la vallée, et ils étaient complètement secs. [3] Il me dit: Fils de l'homme, ces os pourront-ils revivre? Je répondis: Seigneur Éternel, tu le sais. [4] Il me dit: Prophétise sur ces os, et dis-leur: Ossements desséchés, écoutez la parole de l'Éternel! [5] Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel, à ces os: Voici, je vais faire entrer en vous un esprit, et vous vivrez; [6] je vous donnerai des nerfs, je ferai croître sur vous de la chair, je vous couvrirai de peau, je mettrai en vous un esprit, et vous vivrez. Et vous saurez que je suis l'Éternel. [7] Je prophétisai, selon l'ordre que j'avais reçu. Et comme je prophétisais, il y eut un bruit, et voici, il se fit un mouvement, et les os s'approchèrent les uns des autres. [8] Je regardai, et voici, il leur vint des nerfs, la chair crût, et la peau les couvrit par-dessus; mais il n'y avait point en eux d'esprit. [9] Il me dit: Prophétise, et parle à l'esprit! prophétise, fils de l'homme, et dis à l'esprit: Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel: Esprit, viens des quatre vents, souffle sur ces morts, et qu'ils revivent! [10] Je prophétisai, selon l'ordre qu'il m'avait donné. Et l'esprit entra en eux, et ils reprirent vie, et ils se tinrent sur leurs pieds: c'était une armée nombreuse, très nombreuse. [11] Il me dit: Fils de l'homme, ces os, c'est toute la maison d'Israël. Voici, ils disent: Nos os sont desséchés, notre espérance est détruite, nous sommes perdus! [12] Prophétise donc, et dis-leur: Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel: Voici, j'ouvrirai vos sépulcres, je vous ferai sortir de vos sépulcres, ô mon peuple, et je vous ramènerai dans le pays d'Israël. [13] Et vous saurez que je suis l'Éternel, lorsque j'ouvrirai vos sépulcres, et que je vous ferai sortir de vos sépulcres, ô mon peuple! [14] Je mettrai mon esprit en vous, et vous vivrez; je vous rétablirai dans votre pays, et vous saurez que moi, l'Éternel, j'ai parlé et agi, dit l'Éternel.
Louis Segond×
; Romains 11:25-27 Romains 11:25-27 [25] Car je ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère, afin que vous ne vous regardiez point comme sages, c'est qu'une partie d'Israël est tombée dans l'endurcissement, jusqu'à ce que la totalité des païens soit entrée. [26] Et ainsi tout Israël sera sauvé, selon qu'il est écrit: Le libérateur viendra de Sion, Et il détournera de Jacob les impiétés; [27] Et ce sera mon alliance avec eux, Lorsque j'ôterai leurs péchés.
Louis Segond×
; Luc 11:31-32 Luc 11:31-32 [31] La reine du Midi se lèvera, au jour du jugement, avec les hommes de cette génération et les condamnera, parce qu'elle vint des extrémités de la terre pour entendre la sagesse de Salomon; et voici, il y a ici plus que Salomon. [32] Les hommes de Ninive se lèveront, au jour du jugement, avec cette génération et la condamneront, parce qu'ils se repentirent à la prédication de Jonas; et voici, il y a ici plus que Jonas.
Louis Segond×
; Apocalypse 20:11-13 Apocalypse 20:11-13 [11] Puis je vis un grand trône blanc, et celui qui était assis dessus. La terre et le ciel s'enfuirent devant sa face, et il ne fut plus trouvé de place pour eux. [12] Et je vis les morts, les grands et les petits, qui se tenaient devant le trône. Des livres furent ouverts. Et un autre livre fut ouvert, celui qui est le livre de vie. Et les morts furent jugés selon leurs oeuvres, d'après ce qui était écrit dans ces livres. [13] La mer rendit les morts qui étaient en elle, la mort et le séjour des morts rendirent les morts qui étaient en eux; et chacun fut jugé selon ses oeuvres.
Louis Segond×
). (Voir le chapitre intitulé « Les résurrections et le jugement éternel »)

Le cycle annuel de célébration des fêtes et des jours saints rappelle aux disciples du Christ que Son dessein est en train de s'accomplir. En partant d’une situation de péché et de mort, le salut s’étend et le don de la vie éternelle dans la famille de Dieu est offert à toute l’humanité — passée, présente et future.

(Pour de plus amples détails, veuillez télécharger ou demander notre brochure gratuite « Les Fêtes Divines : La promesse que l'humanité peut espérer ».)